Cours

Les techniques neurodynamiques dans le cas de la cervicalgie et de la lombalgie

neuro1
18
Mai, 2021

Fomation Dpc Kiné: Les techniques neurodynamiques dans le cas de la cervicalgie et de la lombalgie

Définition :

Schaclock en 2005 définit la neurodynamique clinique comme l’expression clinique de la relation entre la biomécanique et la physiologie du système nerveux et de ses conséquences sur la fonction musculo-squelettique.

La neurodynamique se base sur les principes suivant:

  • Le corps contient et entoure le système nerveux.
  • Les muscles, les tendons, les os, les disques intervertébraux, les ligaments, les facsias et les les vaisseaux agissent sur le système nerveux.
  • Ces structures l’entourent et le guident tel un télescope flexible dont le système nerveux doit suivre tous les mouvements.

Le système nerveux est un système composé de:

  • Les interfaces mécaniques
  • Les structures neurales
  • Les tissus innervés

Ainsi en neurodynamique les interfaces mécaniques peuvent être responsables de mouvements de fermeture pouvant produire une pression accrue sur une structure neuronale en réduisant l’espace qui l’entoure

Les structures neurales représentent les différents composants du système nerveux, ce sont:

Le cerveau, les nerfs crâniens, la moelle épinière, les racines nerveuses, les nerfs périphériques et tous les tissus conjonctifs qui les entourent. Mais aussi les méninges, l’endonèvre, le périnèvre et l’épinèvre.

Les tissus innervés

  • Ce sont les tissus innervés par le système nerveux.
  • Il est important de connaître les tissus innervés par un nerf, de manière afférente et efférente, afin d’établir l’évaluation d’une dysfonction neurale de manière précise et d’évaluer l’efficacité d’une technique de traitement.
  • Les symptômes évocateurs de cette dysfonction sont liés aux tissus innervés par le nerf atteint.

Résumé et interrogations autour de la neurodynamique

  • La neurodynamique est l’étude du tissu neural
  • Le tissu neural peut-il être le siège d’un dysfonctionnement mécanique à l’origine de symptômes douloureux ? (Shacklock, 2005)
  • Une tension anormale du système nerveux pourrait-elle provoquer une symptomatologie douloureuse ?
  • Les étirements du tissu neurale peuvent provoquer ou augmenter les symptômes…
  • Existe-t-il une alternative…

Le principe de mise en tension en neurodynamique :

  • Les nerfs sont attachés à chaque extrémité de leur conteneur. Ils sont donc allongés par l’élongation de ce dernier qui se comporte comme un télescope.
  • Les nerfs se trouvent allongé au niveau des articulations.
  • Le périnèvre permet de protéger le tissu neural des tensions excessives.
  • Il est constitué de tissu conjonctif dense et possède une force et une élasticité longitudinale considérables.
  • Il permet aux nerfs périphériques de résister à environ 18 à 22% de déformation avant la rupture (Sunderland et Bradley, 1961).

Historique de la neurodynamique

Depuis quelques années, le comportement mécanique du tissu neural et son implication dans la symptomatologie douloureuse dans les pathologies de l’appareil locomoteur sont des notions qui apparaissent dans de nombreux écrits et la mobilisation du tissu neural, appelé également traitement neurodynamique donne de très bons résultats, lorsque l’origine neurogène d’une douleur est avérée.

La formation DPC (dpc kiné) en neurodynamique

La formation a pour but de vous permettre de reconnaître l’origine neurogène d’une douleur musculo-squelettique, ou au moins l’implication du tissu neural dans la symptomatologie douloureuse, de connaître et maîtriser les différentes techniques de mobilisation neurales (raccourcissement, neuroglissement, neurotension …) et de savoir utiliser la technique la plus appropriée pour traiter cette dysfonction. Les traitements présentés seront ceux de la cervicalgie et de la lombalgie.

Objectifs de la formation dpc en ligne

1. Comprendre la physiologie et la biomécanique du tissu neural
2. Proposer une démarche d’évaluation clinique permettant de mettre en évidence l’origine neurogène d’une douleur musculo-squelettique
3. Savoir réaliser correctement les différentes techniques de mobilisation du tissu neural
4. Savoir choisir la technique adaptée en fonction de la situation clinique rencontrée
5. Disposer d’un panel de techniques complémentaires à proposer au patient (auto traitement)

 

Retrouvez toutes nos formations sur www.infmp.fr

Toutes les informations sur vos prises en charge DPC en nous contactant à support@infmp.fr, ou sur le site https://www.agencedpc.fr/professionnel/

Contenu du cours

Apprentissage total : 18 leçons Heure: 14 heures

Relevé de connexion   0/1

A chaque chacune de vos connexion nous vous demandons de remplir manuellement ce relevé de connexion puis de nous l'envoyer à l'adresse mandy@infmp.fr
  • 1.

Évaluation pré-formation   0/1

Ce questionnaire à pour but d’évaluer les connaissances de l’apprenant avant la formation. Ce même questionnaire sera utilisé en post-formation afin de pouvoir avoir une idée de l’évolution des connaissances de l’apprenant.
  • 1.

Module 1  0/2

Les bases physiologiques
  • 1.
  • 2.

Module 2  0/4

Analyse d'articles
  • 1.
  • 2.
  • 3.
  • 4.

Des problèmes, des questions, des remarques?   0/1

Des problèmes rencontrés durant ce début de formation? Faites nous en part dans cette section
  • 1.

Module 3  0/3

Présentation commentée
  • 1.
  • 2.
  • 3.

Module 4  0/1

Présentation commentée
  • 1.

Module 5  0/2

Présentation commentée
  • 1.
  • 2.

Évaluation post-formation   0/1

Ce questionnaire à pour but d’évaluer les connaissances de l’apprenant après la formation.
  • 1.

Questionnaire de satisfaction à remplir et envoyer par mail à mandy@infmp.fr  0/2

  • 1.
  • 2.

Formateur

Avis

0.0

0 Évaluations

5 étoile
0%
4 étoile
0%
3 étoile
0%
2 étoile
0%
1 étoile
0%